Votre loyer

Toutes les modalités de paiement

Chaque mois, vous devez payer votre loyer, les provisions pour charges et le chauffage en cas de chauffage collectif. Le loyer est déterminé en fonction de la surface corrigée ou de la surface utile du logement loué. Il est payable à terme échu.

Vous pouvez demander le prélèvement automatique. C’est simple et pratique !

Vous pouvez également payer par chèque, par mandat, par virement, par carte bancaire (actuellement uniquement au siège) ou en espèces.  Une attestation de paiement (ou quittance) peut vous être délivrée en cas de besoin. Pensez à la demander à l’avance.

En cas de problème de paiement ne laissez pas la situation s'aggraver ! Parlez-en avec une conseillère de notre service juridique afin de trouver ensemble une solution. Cette démarche vous évitera de vous retrouver dans une situation désagréable.

Les charges

Les charges sont réparties sous forme de provisions mensuelles (c'est une avance), elles servent à payer l'entretien des parties communes et des espaces verts, le chauffage, l'eau, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères, l'électricité des parties communes...

Deux fois par an vous recevez un bordereau de charges correspondant à la régularisation entre les dépenses réelles qui ont été facturées à Loir&Cher Logement et les provisions que vous avez versées chaque mois.

L'enquête d'occupation sociale

Au minimum une fois tous les deux ans, afin de répondre à une enquête nationale, il vous sera demandé de fournir les avis d’imposition des personnes occupant votre logement. Le but de cette enquête est de permettre aux pouvoirs publics de mieux connaître l'occupation du parc social et les besoins en logements. Cette enquête est obligatoire, prenez le temps d’y répondre : ne pas le faire vous exposerait à verser une pénalité.

Supplément de Loyer de Solidarité

Le supplément de loyer de solidarité (SLS) est appliqué obligatoirement par les organismes HLM, en plus du loyer et des charges locatives, aux locataires dont les ressources dépassent de plus de 20 % les plafonds établis pour l'accès à un logement social.
Un questionnaire concernant les ressources et la situation familiale est adressé chaque année aux locataires concernés. Il est nécessaire de le compléter avec exactitude, de fournir les pièces justificatives demandées et de déclarer toutes les personnes habitant le logement, y compris les personnes hébergées.
 À défaut, un SLS au taux maximum est quittancé, ce qui peut occasionner plus du doublement du loyer.

Certaines zones sont exemptées au supplément de loyer de solidarité.